Your browser does not support JavaScript!

Chargé de dépolluer en milieu insulaire le site occupé par une ancienne centrale thermique, Biogénie a opté pour l'excavation de l'ensemble des terres polluées jumelée à un traitement ex situ de 83.000 tonnes de terres contaminées. La récupération des hydrocarbures ainsi réalisée en phase libre s'est avérées être un succès.

L?exploitation d'une centrale thermique implique l'entreposage, la manutention et l'utilisation de façon permanente de quantités importantes d'hydrocarbures. Les fuites et les déversements accidentels survenus durant les 25 années d'exploitation de cette centrale de production d'énergie électrique ont occasionné une pollution des terres et de la nappe d'eau souterraine par du diesel, des huiles et du mazout. Le site se trouvant sur une île, Biogénie a dû faire face à des contraintes particulières et mettre en place une solution spécifique adaptée à ses équipements afin que ceux-ci puissent être transportés aisément et économiquement sur le site. A ses contraintes particulières se sont ajoutées des difficultés plus spécifiques liées à une pollution des terres jusqu'à 15 mètres de profondeur associée à la présence d'une contamination importante de la nappe d'eau souterraine. Après avoir mené un diagnostic environnemental complet dans le but d'établir l'étendue et le degré de pollution du site, Biogénie a préconisé l'excavation de toutes les terres polluées jumelée à un traitement par biopile ex situ de 83.000 tonnes de terres pour pouvoir garantir une dépollution complète de la zone affectée. La procédure d'excavation a permis de libérer les hydrocarbures retenus dans les fractures du roc permettant ainsi une récupération rapide des hydrocarbures en phase libre. Le site avait été préalablement équipé d'un système de puits de pompage pour la récupération et le confinement des hydrocarbures en phase libre. Biogénie a également réalisé les travaux de démantèlement des infrastructures souterraines (fondations et tuyauteries), l'excavation des 240.000 tonnes de terres contaminées et le traitement de la nappe polluée avant rejet au réseau.