Your browser does not support JavaScript!

29 juillet 2011 Paru dans N°343

Face à l'augmentation de la population de Doha et pour protéger la ressource en eau, l'autorité des Travaux Publics de l'Etat du Qatar (Ashghal) vient de confier à Degrémont l'extension de l'usine de traitement et de recyclage des eaux usées de Doha West.

Le projet permettra de porter la capacité de l'usine de 135 000 m3/jour à 175 000 m3/jour, pour desservir une population estimée à 650 000 habitants. L?installation est, à ce jour, l'usine de traitement des eaux usées en exploitation la plus importante du pays. Cette extension s'inscrit dans la continuité du contrat signé en 2005 pour la conception, construction et l'exploitation pour 10 ans de l'usine. Le contrat est exécuté dans le cadre d'une co-entreprise entre Degrémont et son partenaire japonais Marubeni Corporation. La phase de conception-construction de l'extension représente un chiffre d'affaires total de 50,5 millions USD pour Degrémont. Située à 20 km à l'ouest de Doha, l'usine fonctionne depuis mars 2010 et les travaux d'extension devraient durer 22 mois. Equipée d'un traitement d'ultrafiltration membranaire, l'installation permet le recyclage de 85% des eaux traitées. L?eau ainsi recyclée est réutilisée pour l'irrigation d'espaces verts, la culture maraîchère et la réalimentation des nappes aquifères. Présent au Qatar à Barwa city et Lusail, Degrémont renforce ainsi son implantation dans le pays. Le Qatar, qui doit accueillir la coupe du monde de la FIFA en 2022, fait face à des besoins de développement de ses infrastructures conséquents, notamment dans le recyclage des eaux usées et le dessalement. Degrémont y est implanté à travers les 3 contrats de Barwa, Doha et Lusail. A Barway city, Degrémont conçoit et construit la station de traitement des eaux usées et de recyclage qui desservira une population de 50 000 habitants. De plus, Degrémont exploite et maintient les stations de traitement des eaux usées de petites capacités à Barwa Housing. A Lusail, Degrémont a obtenu en 2006 le contrat pour la conception, la construction et l'exploitation pendant 10 ans de l'usine de traitement et de recyclage des eaux usées pour une population d'environ 250,000 habitants.