Your browser does not support JavaScript!

La communauté urbaine de Nice Côte d'Azur vient d'attribuer à Degrémont le contrat d'exploitation et de maintenance de la station de traitement des eaux usées Haliotis, à Nice, pour une durée de 10 ans. Le nouveau contrat, qui représente un montant total cumulé de 100 millions d'euros, doit permettre de garantir une épuration optimale des eaux et une valorisation maximale des boues tout en assurant une gestion patrimoniale renforcée.

Construite et exploitée depuis 1988 par Degrémont, cette usine d'une capacité de 220 000 m3/jour traite les eaux usées de 650 000 habitants. Situé sur la Promenade des Anglais à Nice, le complexe Haliotis, certifié ISO 14001, s'intègre dans un environnement urbain grâce à une architecture spécifique et une gestion efficace des odeurs. La qualité des filières de traitement et le savoir-faire des équipes d'exploitation ont permis à l'usine, au cours des 10 dernières années, de ne subir aucun incident technique nécessitant l'interruption du process de traitement contribuant ainsi à la protection de l'environnement et de la méditerranée. Nice Côte d'Azur a ainsi obtenu auprès de l'Agence de l'Eau Rhône-Méditerranée et Corse une prime maximale au bon fonctionnement. Les objectifs du nouveau contrat prévoient cependant un renforcement de la gestion patrimoniale de l'usine par le biais d'un renouvellement imposé pour tous les organes vitaux de la station (500.000 ? par an, en plus du renouvellement "courant" d'environ 500.000 ?/an) et par une maintenance préventive renforcée, grâce à un personnel plus important. Une incitation à la performance environnementale a par ailleurs été mise en place qui permettra à l'exploitant de gagner quelques pourcents de rémunération en cas de performances épuratoires supérieures aux normes. A l'inverse, un malus a été instauré en cas de mauvaise valorisation des boues. La collectivité Nice Côte d'Azur s'est par ailleurs assuré un contrôle plus serré sur l'exploitation de la station grâce à un accès direct à la supervision de la Step et à la mise en place de moyens de coercitifs détaillés et simples à mettre en ?uvre. Au plan technique, et pour améliorer la gestion des épisodes pluvieux et préserver en continu la qualité des eaux de baignade, une équipe de trois personnes sera exclusivement dédiée au suivi des bassins d'orage et des bassins satellites situés en bord de mer. Ce suivi en temps réel doit garantir un traitement optimal des eaux usées en toutes circonstances météorologiques avant leur restitution au milieu naturel. Degrémont continuera par ailleurs à doter la station de technologies de pointe pour réduire son impact environnemental au minimum. Une filière de recyclage des eaux usées sera mise en place au sein même de la station pour réduire la consommation d'eau de 148 000 m3/an et contribuer à la préservation de la ressource. Un suivi du bilan carbone sera mis en place pour vérifier la progression des performances environnementales de l'usine.