Your browser does not support JavaScript!

Degrémont Industry vient de finaliser auprès de BASF l'acquisition de la société Industrial Water Management. Cette opération s'inscrit dans la stratégie du groupe Suez Environnement qui a fait du traitement des eaux industrielles l'un de ses quatre axes stratégiques de développement à l'horizon 2016.

Industrial Water Management (IWM), développe, produit et commercialise depuis de nombreuses années des produits, des équipements et des services pour le traitement des eaux de process et des effluents industriels. L?entreprise, qui élabore ses propres formulations, s'est spécialisée sur différents marchés dans l'agroalimentaire, la chimie, la pétrochimie, la métallurgie, l'automobile ou encore l'industrie du verre en développant des produits de conditionnement commercialisés en France, au Bénélux, en Italie et dans plusieurs pays d'Europe. Mais bien au-delà des produits pour le traitement des eaux, elle a également développé des savoir-faire importants dans le domaine de la vente de services associés par le biais d'équipements et de systèmes, d'analyses chimiques, d'études spécifiques et d'unités pilotes pour valider la performance des produits et leur suivi dans le temps. Implantée à Lyon, IWM dispose également d'un site à La Courneuve (93) où sont développées les nouvelles technologies, les unités pilotes, les formulations en laboratoire sans oublier le support technique. Des savoir-faire pointus, souvent exclusifs, développés alors que la société faisait partie des groupes Allied Colloids avant de rejoindre Ciba puis BASF. « BASF a souhaité se concentrer sur son c'ur de métier, en repositionnant son activité de traitement de l'eau sur les produits chimiques innovants, et en se séparant de l'activité de services d'IWM. Elle a voulu, à l'issue d'un long processus compétitif de vente, donner un avenir à la structure en l'adossant à un grand groupe de professionnels de l'eau » explique Samy Benoudiz, Vice-Président Exécutif de Degrémont Industry. C?est que l'acquisition d'IWM s'inscrit bien dans la stratégie de développement du groupe Suez Environnement qui a fait du traitement des eaux industrielles l'un de ses quatre axes stratégiques de développement à l'horizon 2016. « Suez Environnement est connu et reconnu pour ses activités auprès des collectivités en matière de production d'eau potable, de distribution ou encore en assainissement et de mieux en mieux pour les positions qu'elle occupe auprès des acteurs industriels » souligne Samy Benoudiz. Parmi l'ensemble des activités du groupe, Degrémont Industry fédère l'ensemble des activités industrielles de Degrémont et a généré 344 M? de chiffre d'affaires en 2012 en Europe, aux Etats-Unis, en Chine et au Brésil. Or, les ambitions du groupe dans le secteur des eaux industrielles sont grandes. « Nous souhaitons doubler notre chiffre d'affaires d'ici 2018 en augmentant notre présence partout dans le monde, y compris dans les zones géographiques dans lesquelles nous sommes déjà présents, souligne Samy Benoudiz. C?est par exemple le cas au Moyen-Orient, notamment en Arabie saoudite, au Qata, à Abu Dhabi. En Amérique Latine, en particulier au Brésil, où nous sommes présents depuis longtemps dans le secteur pétrolier. Et puis il y a aussi la Chine et l'Asie du sud est ou les potentiels de développement sont considérables. Notre développement passe également par une stratégie d'acquisitions et nous sommes à l'étude dans plusieurs pays que nous visons ». L?acquisition d'IWM ? 20 M? de chiffre d'affaires et 61 salariés - ne constitue donc qu'une étape parmi bien d'autres pour le groupe. Mais il illustre parfaitement sa stratégie à moyen terme. Car bien au-delà de la taille de l'entreprise et du niveau de son chiffre d'affaires, relativement modeste, c'est son expertise, ses technologies et son potentiel de développement à l'international qui intéressent Degrémont Industry. Ces formulations sont homologuées dans beaucoup de pays, y compris dans ceux dans lesquels le chiffre d'affaires réalisé aujourd'hui n?est pas significatif. « Nous avons l'ambition d'exporter ce savoir faire partout dans le monde pour servir nos clients globaux, confirme Samy Benoudiz. IWM est un bon exemple de la stratégie que nous entendons mener au niveau mondial. Cette acquisition nous permet d'acquérir des compétences nouvelles amenées par le savoir-faire des hommes et des femmes qui travaillent chez IWM, des références et un portefeuille clients complémentaires.» Vincent Johanet