Your browser does not support JavaScript!

Leader sur le marché mondial des citernes souples autoportantes en tissu technique PVC, l'entreprise basée à Vienne (38) a profité du 10ème anniversaire de l'installation de trois réserves incendie de 300 m3 à Champfromier (01), pour démontrer l'efficacité des solutions qu'elle propose en matière de stockage d'eau.

Moins coûteuses à l'achat et plus facile et rapide à l'installation, les citernes souples destinées au stockage d'eau ne constituent pas pour autant des solutions moins efficaces ou moins fiables que les citernes en dur. Avec plus d'un demi-siècle d'expérience, Labaronne Citaf, inventeur de la citerne souple autoportante, n?en doutait pas et l'a prouvé en réalisant un test exceptionnel, sous la forme d'un essai d'aspiration par les pompiers le 9 septembre dernier à Champfromier. Des réserves d'eau au service de secteurs multiples « Ces citernes sont particulièrement représentatives de la qualité de nos produits et des solutions complètes que nous proposons. Compte tenu du climat du site et des impératifs du SDIS, l'aspiration de l'eau des citernes de Champfromier se fait au moyen de deux bouches incendie incongelables raccordée à chaque réserve souple par une canalisation enterrée, explique Frédéric Gounon, directeur général de l'entreprise. Dix ans après leur installation et sans aucun entretien spécifique, nous voulons démontrer que la qualité de l'eau stockée est inaltérée et surtout qu'elle est mobilisable instantanément en cas de besoin urgent. Nos réservoirs souples sont sans doute les solutions qui préservent le mieux la ressource en eau ». Positionnées près de l'unité industrielle de l'équipementier automobile MGI Coutier, les trois citernes souples de Labaronne Citaf constituent une solution d'appoint au réseau de lutte incendie de la commune de Champfromier. Leur mise en ?uvre a été supervisée par les pompiers. La gamme de citernes incendie proposées par Labaronne Citaf possède par ailleurs tous les agréments nécessaires : avis technique CSTB et validation des Services Départementaux Incendie Secours (SDIS) compétents. Dédiées à la protection incendie, les citernes souples concernées par cet essai de pompage constituent un des fers de lance de Labaronne Citaf. « Nous réalisons environ 20 % de notre chiffre d'affaires, avec ce type de produits, précise Frédéric Gounon. Au total, le stockage d'eau sur le territoire hexagonal représente 30 % des 7,5 M? de chiffre d'affaires de l'entreprise. » Pour le solde, le chiffre d'affaires se réparti entre l'export (25%), les citernes à destination du monde agricole (30 %), qui accueillent des engrais liquides et des effluents fermiers, et des marchés comme l'humanitaire, les Armées, l'industrie et le BTP (15%). Ce chiffre d'affaires diversifié est le fruit d'une histoire qui a commencé dans les années cinquante en Algérie et marquée dans un premier temps par la production de citernes au service de l'agriculture. Un axe de développement rapidement élargi aux secteurs de l'industrie et de l'environnement. Inventeur de la citerne souple, Labaronne Citaf a continué à innover, en s'appuyant sur des certifications et des homologations reconnues à l'international. Ainsi, dans le domaine des citernes à usage industriel, l'entreprise développe depuis quelques mois un produit en polyuréthane adapté au stockage des hydrocarbures. « Nous sommes également innovants en matière de respect environnemental, ajoute Frédéric Gounon, puisque notre fabrication est certifiée ISO14001:2004. Nous utilisons également des tissus 100 % recyclables et conformes à la directive Européenne REACH. » Un développement soutenu à l'international Avec plus de 40.000 citernes installées dans le monde entier, dont environ 5 000 pour la défense incendie, Labaronne Citaf s'est adaptée à un marché qui a considérablement évolué. A commencer par la taille des citernes réclamées par les clients. « Aujourd'hui, nous sommes en mesure de proposer une gamme complète de réservoirs souples dont la capacité peut aller jusqu'à 600 m3 », précise le directeur général de l'entreprise. Une faculté d'adaptation qui a séduit bien au-delà de l'hexagone. « L?export représente aujourd'hui 25 % de notre chiffre d'affaires mais il progresse considérablement ces dernières années, souligne-t-il. Nous sommes très présents en Europe, notamment en Espagne et en Allemagne, en Afrique du Nord, en Russie et surtout en Amérique du Sud. D?ici deux ans, l'export devrait représenter 50 % de notre activité. » Pour faire face à cette montée en puissance qui lui a déjà permis de tripler son chiffre d'affaires en cinq ans et qui devrait le porter aux alentours de 8,5 M? à fin 2011, Labaronne Citaf intégrera en début d'année prochaine une nouvelle usine à Pont-Evêque (38). Totalisant 6 000 m² contre 2 500 m² pour l'unité de production actuelle, elle permettra à l'entreprise de fabriquer des citernes souples de toutes tailles, tout en améliorant sa productivité et sa réactivité. À ce jour, les 45 salariés de l'entreprise produisent plus de 3.000 citernes souples par an.