Your browser does not support JavaScript!

31 decembre 2008 Paru dans N°317
KSB ne semble pas affecté par la crise qui secoue l'économie mondiale. Il est vrai que l'impact des changements macroéconomiques ne se fait sentir, en ce domaine, qu'avec six à neuf mois de retard. Les activités liées aux composants pour grosses installations notamment, réagissent plutôt en fin de cycle conjoncturel. Au cours des neufs premiers mois de l'année 2008, les enregistrements de commandes du Groupe ont augmenté d'environ 178 M?, en hausse de 11,7 % par rapport à la même période de l'année précédente. Cette progression est principalement due aux filiales européennes du Groupe KSB, lesquelles ont surtout bénéficié d'une hausse des commandes de produits pour l'énergie et l'eau. Le chiffre d'affaires affiche quant à lui une hausse d'environ 159 M? au cours des neuf premiers mois de l'année 2008, soit une progression de 12,2% principalement due à la bonne marche des activités liées aux produits pour l'industrie, l'énergie et l'eau. La rentabilité du Groupe a également connu une évolution favorable au troisième trimestre : le résultat avant impôt est nettement supérieur à celui de l'année précédente. La situation financière du Groupe demeure donc positive malgré des investissements significatifs engagés dans de nouvelles installations de production et de nouveaux bancs d'essais. Pour l'ensemble de l'exercice 2008, le Groupe prévoit une hausse substantielle de son résultat avant impôts par rapport à l'exercice précédent (128,7 M?).