Your browser does not support JavaScript!

Le Densimax est un appareil dont le principe de fonctionnement est basé sur le principe de la poussée d'Archimède et constitué de deux éléments : un corps immergé mesurant la poussée et la température du milieu à mesurer et un boîtier alimenté en 24V alternatif restituant les données sous forme d'affichage direct par diodes luminescentes 7 segments et par une sortie RS 485 dialoguant en modbus avec la supervision de la station d'épuration. Ses applications sont multiples. Positionné sur le décanteur primaire en partie supérieure, il renseigne de la charge en solutés des effluents entrants. Immergé au niveau du voile de boues, il détecte sa progression et permet de gérer sa vidange. De même, en clarificateur, en position proche de la surface il renseigne sur la qualité des eaux rejetées, tandis qu'en position inférieure il permet la gestion des recirculations des boues et leur évacuation vers la méthanisation. En méthaniseur, trois appareils permettent de déterminer les niveaux de clarification, de fermentation, de granulation, Le raccordement des Densimax à la supervision de chaque station permet un suivi par réseau soit en intranet soit par site web dédié accessible aux seuls responsables techniques. Au départ de chaque tournée journalière, le responsable de secteur consulte son téléphone assistant personnel (ligne téléphonique mobile intégrée au PDA) ou PDA phone. Les résultats provenant des supervisions de chaque station s'affichent sur son écran. Il ne lui reste plus qu'à organiser sa journée de façon rationnelle en se déplaçant en priorité sur les sites où les paramètres restitués présentent des doutes sur l'activité de la station. Il permet donc d'optimiser les tournées en induisant une très sensible économie en termes de déplacements et de temps. Les Densimax sont proposés en deux séries différentes : les Dsmx 90, (diamètre 90 mm pour 150 mm de haut,) pour les décanteurs, clarificateurs circulaires et les Dsmx 44 (diamètre 44 mm pour 425 mm de haut) plus utilisés en décanteurs lamellaires et en silos de méthanisation.