Your browser does not support JavaScript!

Confiance, c’est le mot clé qui ressort de la 23ème édition du baromètre « Les Français et l’eau » mené par Kantar pour le Centre d’information sur l’eau, même si la perception de la fragilité des ressources se renforce.

Réalisée du 27 mai au 6 juin 2019 sur un panel de 2500 individus âgés de plus de 18 ans, la dernière édition du baromètre Kantar pour le Centre d’information sur l’eau montre une évolution de la confiance dans la qualité de l’eau du robinet accordée par les consommateurs et un renforcement de la satisfaction à l’égard du service de l’eau pratiquement sur toutes les dimensions. 86 % des Français affirment que l’eau du robinet peut être bue sans danger. La continuité de l’alimentation en eau recueille le même score, ce qui représente une hausse de 8 points par rapport à 2018.

Le sentiment de pénurie d’eau, les conséquences multiples de l’impact du changement climatique sur les ressources et la maîtrise de la consommation d’eau sont profondément ancrées dans les comportements révélés par le baromètre 2019, même si certains bonnes pratiques pour préserver le système d’assainissement sont encore mal appréhendées.

« En matière d’information et de portée des messages sur l’eau et son service, une sorte d’alignement des planètes semble s’offrir pour les acteurs de l’eau : les Assises de l’eau qui se sont conclues sur des décisions fortes ; l’attente de solutions innovantes pour s’adapter au changement climatique ; la sensibilité accrue des Français à l’égard des enjeux de l’eau. Tout ceci contribue à un terreau fertile pour informer, et sensibiliser le grand public, dans l’optique d’atteindre les objectifs de réduction des prélèvements » souligne Marillys Macé, directrice générale du Centre d’information sur l’eau.

L’ambition du CIeau, qui s’est vu confier la mise en œuvre de campagnes de sensibilisation pour adopter des éco-gestes et promouvoir l’eau du robinet, est aussi de faire comprendre le cycle de l’eau domestique aux usagers. Plus d’un Français sur deux reste en effet convaincu que l’eau fonctionne en circuit fermé ; les trois quarts des personnes interrogées, que la pollution des ressources a un impact sur la qualité de l’eau du robinet.

Plus qu’une tendance, les résultats de l’édition 2019 du baromètre  « Les Français et l’eau » montrent que la protection de l’eau devient une question de valeurs et d’engagements des consommateurs vis-à-vis de la ressource, qui se traduit par la mise en place d’actions fortes de tous les acteurs pour impulser les changements de comportement.