Your browser does not support JavaScript!

Les produits phytosanitaires utilisés par l'agriculture posent des problèmes environnementaux et de gestion des eaux de surface destinées à la consommation. Leur devenir dans le sol et leur transfert dans les bassins versants sont liés aux conditions climatiques mais aussi à la nature du sol, des cultures et des pratiques agricoles. Pour mettre au point et développer des actions correctives, il est nécessaire de diagnostiquer et d'évaluer les risques de pollution. Au c'ur de cette problématique, le Cemagref a organisé un colloque dans le cadre du SIMA 2001. Les exposées et interventions des différents acteurs de la filière ont permis de mieux comprendre les effets des micro-polluants phytosanitaires sur la biologie des cours d'eau, et de cerner les facteurs clés du transfert des produits phytosanitaires vers les eaux de surfaces. Des méthodes de réduction des quantités de pesticides transférées dans les eaux de surface sont présentées. Elles concernent tant les techniques culturales et les aménagements de parcelles que les technologies de pulvérisation. Ces exposés décrivant les phénomènes et facteurs aggravant ou limitant sont complétés par la présentation de la démarche de diagnostic du CORPEN qui vise à réduire les risques de pollutions des eaux par les produits phytosanitaires. La table ronde a permis de faire le point sur les aspects réglementaires et les mesures concrètes prises par les agriculteurs pour préserver l'environnement.

2002 - Format 17 x 24 cm - 92 p - 18,29 -