Your browser does not support JavaScript!

Chartres Métropole, la Communauté d'Agglomération de Chartres, a confié à Veolia Eau le contrat de concession, d'une durée de 20 ans, pour la construction et l'exploitation de sa nouvelle station de traitement des eaux usées. Le contrat représente un chiffre d'affaires cumulé estimé à 102 millions d'euros. La partie conception et construction de ce projet sera confiée par Veolia Eau à un groupement d'entreprises associant OTV/Veolia Eau Solutions & Technologies, mandataire du groupement, et la société Ternois. La station aura une capacité de traitement de 164.000 équivalents habitants, qui pourra être étendue à 200.000 équivalents habitants d'ici la fin du contrat. La nouvelle installation mettra en ?uvre des solutions technologiques éprouvées, sélectionnées à partir d'une Analyse de Cycle de Vie menée par Veolia Eau. La technologie des boues activées à très faible charge a été retenue par Chartres Métropole en raison de son impact limité sur l'environnement. Ce procédé permettra d'obtenir une excellente qualité d'eau traitée et participera à une diminution de l'empreinte écologique globale du site : faibles consommations énergétiques, moins de réactifs utilisés. Les boues seront stabilisées par digestion. Le biogaz issu de la digestion alimentera une cogénération favorisant ainsi la production d'une énergie totalement renouvelable. Cette énergie permettra, d'une part, de chauffer les locaux et d'autre part, de revendre l'électricité à EDF à un tarif préférentiel. Une chaudière, alimentée par du miscanthus (graminée) cultivé en partie sur le site de la station, viendra compléter le dispositif de production de chaleur. Les boues seront transformées sur site en compost normalisé par une unité entièrement confinée. L?intégration architecturale et paysagère de la station a fait l'objet d'études approfondies, le site devant s'intégrer parfaitement dans le cône de vision depuis la Cathédrale de Chartres. Pour ce faire, un travail de végétalisation des bâtiments sera réalisé. Le traitement architectural inclura un circuit pédagogique conçu pour respecter le fil de l'eau et séparé de l'exploitation pour assurer la sécurité des visiteurs. Enfin, la maîtrise des nuisances olfactives sera assurée par la présence d'unités de traitement biologique et physico-chimique de l'air. L?ensemble des ouvrages sera conçu suivant la charte de haute qualité environnementale Ecolia 21®, une démarche d'éco-conception définie par OTV/Veolia Eau Solutions & Technologies. Dans le cadre du contrat, Veolia Eau a pris des engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de développement de la biodiversité. Des suivis de l'évolution de l'impact carbone par habitant et de la qualité des écosystèmes aquatiques seront réalisés.