Your browser does not support JavaScript!

Soucieux de garantir aux maîtres d'ouvrage et aux maîtres d'?uvre un savoir-faire professionnel de qualité dans la pose et la réhabilitation de canalisations, Canalisateurs de France vient de présenter son nouvel outil, le « Label Canalisateur » qui atteste du professionnalisme et de la compétence de son titulaire pour réaliser des travaux de pose ou de réhabilitation de canalisations. Explications.

Membre de la Fédération Nationale des Travaux Publics dont elle constitue le 2ème syndicat de spécialité, Canalisateurs de France fédère 400 entreprises spécialisées dans la pose de canalisations d'eau potable, d'eaux usées, d'irrigation et de gaz. A ce titre, l'organisation représente 41.000 collaborateurs et environ 80% du chiffre d'affaires réalisé par les canalisateurs en France. Créé en 1990, Canalisateurs de France a toujours eu le souci de promouvoir la qualité des ouvrages réalisés par ses membres. D?où le lancement d'un premier label dès sa création, il y a 20 ans, qui attestait l'engagement de ses titulaires a respecter les règles de l'art, à affecter un personnel formé, à porter une attention particulière aux problèmes de sécurité, à entretenir de bonnes relations avec les différentes intervenants sur les chantiers, à effectuer des contrôles et des test, et à respecter l'environnement. « Mais au fil des années, le besoin est apparu de renforcer ce label de façon à ce qu'il soit davantage valorisé et reconnu » explique Philippe Goulley, administrateur de Canalisateurs de France et membre de la Commission label. « Et de proche en proche, nous avons franchi différentes étapes ». La première a consisté à créer une commission d'attribution au sein de Canalisateurs de France, commission qui a ensuite été élargie à des membres extérieurs, notamment des représentants de maitres d'ouvrages et de maitres d'?uvre et à des membres des agences de l'eau. Pour renforcer son indépendance et sa crédibilité, la commission a pris une autonomie de plus en plus importante jusqu'à devenir totalement autonome par rapport à Canalisateurs de France et à être présidée par un non-membre du syndicat. Il y a deux ans, un pas supplémentaire a été franchi et tous les critères d'attributions de l'ancien label ont été refondus et renforcés. Le résultat ? Un label entièrement rénové, délivré pour trois ans à la représentation locale d'une entreprise par une commission paritaire indépendante composée de maitres d'?uvres, de maitres d'ouvrages ainsi que de représentants des ministères de l'écologie, des agences de l'eau, de l'AITF, du CICF, de Syntec Ingénierie et de Canalisateurs de France. « Nous avons souhaité que ce label soit attribué localement de façon à ce qu'il corresponde à des hommes, à du matériel et a un savoir-faire qui corresponde précisément à ce qui sera mis en ?uvre sur le terrain » explique Philippe Goulley. Le nouveau label, qui atteste du professionnalisme et de la compétence d'une entreprise pour réaliser des travaux de pose ou de réhabilitation de canalisations, se décline en quatre spécialités - Réseaux d'eaux, réseaux d'assainissement, réseaux de gaz ou fluides divers sous pression, réhabilitation des canalisations sans tranchée ? et quatre niveaux qui correspondent à autant de niveaux d'expertise permettant de différencier les entreprises : Platine, Or, Argent et Bronze. Il est attribué par la commission sur la base d'un dossier déclaratif établi par chaque entreprise désireuse d'obtenir le Label Canalisateur mais aussi par des enquêtes de terrain et d'appréciation menées par la commission auprès des maitres d'?uvre et des audits visant à préciser ou clarifier certains éléments déclaratifs. Pour Philippe Goulley, « Le label canalisateur a aujourd'hui atteint un degré de maturité de nature à garantir aux maitres d'ouvrages comme aux maitres d'?uvre un savoir-faire professionnel unique dans la pose et la réhabilitation de canalisations de qualité ». Prochaine étape, la certification par tierce partie, « mais nous n?y sommes pas encore » estime Philippe Goulley. Pour l'heure, 339 Labels Canalisateurs ont été attribués depuis le mois de novembre dernier.