Your browser does not support JavaScript!

Bürkert, leader mondial des techniques de mesure, de contrôle et de régulation des fluides, vient de célébrer les 50 ans de son unique site d’implantation en France, l’usine de Triembach-au-Val en Alsace.

Journée exceptionnelle le 23 juin dernier à Triembach-au-Val : à l’occasion des 50 ans de son unique site d’implantation en France à Triembach-au-Val, Bürkert a convié ses partenaires, clients, distributeurs à découvrir son site de production, ses métiers et son actualité. Une journée placée sous le signe de l’échange et de la convivialité, fidèle à la philosophie de l’entreprise, « le lien » !

Accueillis par Patrick Reimeringer le Directeur de l’usine de Triembach, Heribert Rohrbeck, Directeur Général du Groupe et Andreas Bürkert, venus spécialement d’Allemagne, ont salué les performances du site, devenu centre mondial de compétences des capteurs industriels et encouragé les nouveaux projets de développement et d’investissement. « En décidant de s’implanter en France, juste après la guerre, mon père avait voulu contribuer à sa façon à la construction de la paix entre nos deux pays et déjà en quelque sorte à la construction de l’Europe, telle que nous la connaissons aujourd’hui » a rappelé Andreas Bürkert, le fils de Christian Bürkert, le fondateur du groupe.

  

Une mutation industrielle déterminante

Tout naturellement, Christian Bürkert choisit l’Alsace pour sa proximité géographique et culturelle, et fonde le siège de Bürkert France à Strasbourg en 1956, suivi 10 ans plus tard, par la construction de l’usine de Triembach-au-Val qui commence son activité en 1967 par la fabrication de régulateurs de température et thermostats pour les chaudières à mazout.

Vingt ans plus tard, le site connaît une mutation industrielle déterminante : en 1986, l’entreprise stoppe son activité historique et s’oriente vers le domaine de la régulation des fluides. Elle crée en 1991 un service de développement et de production dédié à la mesure et la régulation de débits, et lance le développement des premiers capteurs pH, conductivité et Redox. En 1993, la création du service application lui permet de créer des produits et systèmes sur-mesure, à la demande des clients. En 1997, la création d’un centre de compétences pour les capteurs permet d’intégrer sur 3 500 m² la fabrication des capteurs, les services de recherche et développement et de support clients, ce qui parachève cette mutation.

« Le défi ne concernait pas seulement les produits mais surtout nos employés, il fallait sécuriser leur emploi, rappelle Heribert Rohrbeck, Directeur Général du groupe. C’est à ce moment précis que j’ai appris un mot en français qui était tout nouveau pour moi : la polyvalence. Nous avons sécurisé l’emploi par un programme de formation. Avec le recul, c’est toujours facile de créer des légendes, mais à l’époque, ce fut une période difficile et nous avons demandé le maximum à nos employés de Triembach qui ont soutenu le challenge ».

Un challenge réussi : depuis 2007 le site de Triembach-au-Val est dédié à 100 % à l’activité capteurs et est devenu le centre mondial de compétences pour les capteurs industriels. Une reconnaissance qui témoigne d’un savoir-faire unique au niveau du Groupe Bürkert, à la pointe de l’innovation et de la technologie.

 

Centre mondial de compétences pour les capteurs industriels

Aujourd’hui, Bürkert France abrite sur le site de Triembach-au-Val le siège français de Bürkert, l’usine, centre mondial de compétences pour le développement et la production de capteurs et systèmes industriels (Bürkert SAS), ainsi que la force de vente commerciale et marketing (Bürkert Contromatic France).

Le site alsacien emploie 218 salariés, 168 pour l’usine (dont 50 % d’ingénieurs et techniciens) et 50 personnes pour Bürkert Contromatic France. Il investit chaque année 7 à 8 % de son chiffre d’affaires en R&D. En 2016, les deux entités ont réalisé un chiffre d’affaires de près de 55 millions d’euros, dont 95 % à l’export. Enregistrant en moyenne 4 000 commandes/mois, Bürkert livre depuis l’Alsace ses capteurs et systèmes dans 36 pays sur 5 continents.

Les gammes de produits du groupe Bürkert comprennent des électrovannes, vannes process (à siège droit/incliné, à membrane, de régulation, boisseaux sphériques/papillons…), capteurs (d’analyse, débit, niveau, …), débitmètres massiques pour gaz, îlots/armoires de pilotage, de systèmes spécifiques dédiés allant du bloc mécatronique au skid de process.

Ses composants comme ses solutions systèmes répondent à diverses applications, principalement pour les marchés pharmaceutiques, biotechnologiques, cosmétiques, agroalimentaires, mais également dans les domaines de l’eau (eaux propres, assainissement, eaux de boissons), du gaz (métallurgie/ fonderie, verrerie, mécanique, gaz industriel) et de la microfluidique (hématologie, impression jet d’encre, médical, analyse…).

« Ce qui fait la force de Bürkert aujourd’hui est à la fois la qualité de nos produits, notre recherche continue de l’innovation et les compétences de nos employés » souligne Andreas Bürkert.

 

Une approche souple et transversale

L’entreprise a su capitaliser les savoir-faire et de nombreuses techniques de fabrication qui permettent au site alsacien de produire chaque année 30.000 références de composants et des pièces uniques, à façon, répondant à un besoin particulier. Elle a su s’adapter pour développer des solutions personnalisées ou des systèmes complets et innovants, élaborés sur la base des composants existants, tous normés, adaptables et compatibles, pour répondre à la demande et créer une application spécifique à chaque client. Elle a également misé sur la confiance et le travail en équipe, le partage des compétences et la mise en commun des expériences. Face à une problématique donnée, cette approche souple et transversale permet aux équipes de Triembach de bénéficier des connaissances de son réseau interne, les 2 700 collaborateurs du groupe. « Notre objectif est de réussir ensemble ce que nous n’arriverions pas à faire individuellement. C’est cela que garantit la culture d’entreprise que nous vivons jour après jour chez Bürkert » indique Heribert Rohrbeck, Directeur Général du groupe.

« Bürkert est une entreprise mondiale complexe avec une large gamme de produits et de technologies différentes maîtrisées en interne, explique de son côté Patrick Reimeringer, Directeur Général. Cette complexité permet de s’adapter à la demande mais nécessite des employés expérimentés et compétents et une forte standardisation des processus. C’est donc en étant une entreprise apprenante, organisée en processus orientés vers le client, qu’il est possible d’anticiper l’inconnu ».

 

 Des projets de développement

L’entreprise alsacienne, soucieuse de conforter sa position de leader dans son domaine d’excellence, et sa place prépondérante dans la stratégie du groupe, a annoncé d'importants projets de développement et d’investissements pour les prochaines années, selon trois axes déterminés.

De nouveaux produits tels que des capteurs de débit basés sur une technologie à ondes acoustiques, destinés en premier lieu aux industries pharmaceutiques, qui seront adaptés aux industries agroalimentaires ; un débitmètre massique pour les gaz, destiné au marché de production du verre et céramique ; ou encore des analyseurs en lignes de process, utilisés actuellement pour l’analyse de l’eau potable, le système sera développé pour l’analyse des eaux industrielles et des eaux minérales.

Autres investissements prévus : le développement de nouvelles technologies et nouveaux processus pour la miniaturisation des produits. Bürkert améliore constamment les performances de ses produits 4.0, des capteurs de plus en plus sensibles et intelligents, intégrés dans le pilotage des process.

Enfin, l’entreprise a des projets de digitalisation et d’automatisation des processus industriels et administratifs qui représenteront d’importants gains de temps et réductions des coûts, aussi bien pour l’entreprise que pour ses clients.