Your browser does not support JavaScript!

La filière biométhane se porte bien et voit sa capacité installée augmenter de 21 % au cours du premier trimestre 2017. La production d’électricité à partir du biogaz semble repartir elle-aussi : 10 MW ont été raccordés au cours du 1er trimestre 2017, soit 2,5 fois plus qu'au premier trimestre 2016. C’est ce qui résulte des chiffres publiés par le service de la donnée et des études statistiques du CGEDD.

Fin mars 2017, 32 installations injectaient du biométhane après production et épuration de biogaz, dans les réseaux de gaz naturel. Leur capacité s’élève au total à 497 GWh/an, en progression de 21 % par rapport à la fin de l'année 2016. En effet, une capacité supplémentaire de 86 GWh/an a été installée au cours du premier trimestre 2017, soit plus de trois fois plus que lors de la même période de l'année précédente.

Les petites installations, de capacité unitaire inférieure à 15 GWh/an, représentent la moitié de la capacité de production totale du parc national. 27 unités de méthanisation constituent l’essentiel du parc (84 % des installations et de la capacité totale) contre 4 stations d’épuration (13%) et 1 ISDND (3%). La capacité des 252 projets en file d’attente atteint presque 5 600 GWh/an au 31 mars 2017, en hausse de 10 % sur un trimestre.

La production de biométhane injecté dans les réseaux poursuit sa forte progression au premier trimestre 2017. À 86 GWh, elle augmente de 20 % par rapport au quatrième trimestre 2016.
Trois régions, Grand Est, Hauts-de-France et Île-de-France, concentrent la moitié des capacités installées au 31 mars 2017 et 56 % des injections du premier trimestre 2017.

En ce qui concerne la production d’électricité à partir de Biogaz, 506 installations produisaient de l’électricité fin mars 2017, correspondant à une puissance totale installée de 399 MW. Les installations de méthanisation sont les plus nombreuses (335) mais ne concentrent que 30 % de la puissance totale. Elles sont suivies par les ISDND (145) et les stations d’épuration (26) qui représentent respectivement 65 % et 6% de la puissance installée. Au cours du premier trimestre 2017, 10 MW ont été raccordés, soit 2,5 fois plus qu'au premier trimestre 2016.

En savoir plus : http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/