Your browser does not support JavaScript!

28 novembre 2008 Paru dans N°316
Biobasic Environnement, société spécialisée dans le domaine de la gestion et de la réhabilitation des sites et sols pollués, a développé une approche spécifique permettant d'optimiser les rendements de traitement par procédés biologiques (bioremédiation) utilisés pour la dépollution de sols contaminés. Cette technique innovante est basée sur la sélection des souches de microorganismes endogènes (déjà présents dans le sol) les plus efficaces et sur leur réintroduction dans le sol à traiter dans des conditions plus appropriées à la dégradation. Les souches sont tout d'abord amplifiées à partir d'échantillons de sol contaminé, puis subissent une sélection permettant de distinguer celles qui présentent les meilleures caractéristiques métaboliques. Les paramètres de bioaugmentation (source de carbone, conditions physico-chimiques,?) peuvent alors être spécifiquement mis au point à l'échelle du laboratoire, afin de définir le procédé de traitement le plus adapté au sol à dépolluer (nature du sol, polluants). Le développement de cette approche intégrée permet d'aboutir à des augmentations de 30% des taux d'abattement de pollution. Ces techniques peuvent être utilisées dans des stratégies aussi bien in-situ (sans déplacement du sol contaminé) que ex-situ (après excavation préalable du sol contaminé) ; leur performance a été démontrée pour de nombreux polluants, même les plus récalcitrants comme les hydrocarbures aromatiques polycycliques par exemple.