Your browser does not support JavaScript!

Les systèmes de digestion anaérobie reposent sur un process complexe permettant la dégradation des molécules organiques pour donner du méthane et du CO2 (biogaz). Les paramètres révélant l'état de fonctionnement de ce process sont les suivants : - Le pH doit être autour de 7, cependant une accumulation d'A.G.V. diminue ce pH et peut entraîner une élimination des bactéries méthanogènes (dernière étape de la fermentation) ; - Les ions bicarbonates permettent de tamponner le milieu ; - Une quantité constante de méthane indique un procédé stable ; - L?alcalinité est un paramètre standard de suivi du procédé (corrélé avec les bicarbonates et les A.G.V.). Jusqu'à présent, seule existait la chromatographie en phase gazeuse pour la mesure des A.G.V., ce qui empêchait la mesure en ligne car son installation ne pouvait se faire qu'en laboratoire et son coût était important. Cette méthode était rarement utilisée dans l'industrie. L?Anasense, proposé par Mesureo, permet de contrôler le traitement anaérobie et la production de biogaz, d'augmenter le rendement du réacteur permettant une augmentation de la charge organique d'entrée et de séparer le compartiment hydraulique du compartiment électronique. L?échantillon est dosé dans la cellule de mesure par ajout de HCL dans une burette de précision. Durant l'opération de titration, le pH est mesuré via une électrode spécifique. On déduit ensuite de la courbe de titration la concentration en A.G.V. ainsi qu'en bicarbonates. L?analyseur AnaSense® se compose d'un boîtier ergonomique initialement conçu pour les automates installés en milieu industriel. Il est par exemple possible de purger le boîtier en fibre de verre (résistant à la corrosion) avec de l'air comprimé en cas de possibilité d'accumulation de gaz corrosif ou d'une humidité condensable. Un détecteur de fuite peut également être installé sur demande afin de prévenir de la présence éventuelle de liquides dans l'analyseur. Cet instrument est fabriqué en intégrant des pompes péristaltiques robustes et ultra-précises, un titrimètre développé spécifiquement ou un système de dosage très précis (en fonction de l'application) ainsi qu'un pc industriel doté d'une interface tactile et intuitive. Tous les composants du circuit hydraulique (en face avant) sont chimiquement très résistants. Une porte vitrée verrouillable permet un contrôle instantané du fonctionnement. Les résultats des analyses sont affichés sur un graphique en fonction du temps et horodatés lors de leurs enregistrements dans la mémoire du système. Un bouton arrêt d'urgence est présent sur tous les écrans et une simple pression arrête l'analyseur. Le pc industriel embarqué intègre une mémoire ?hard'. Il est possible de visualiser l'historique des 1000 dernières analyses par ordre chronologique et de les exporter directement sur une clé USB. (via le port USB en face avant). Le pc interne gère toutes les fonctions de l'instrument et offre une interface conviviale pour leurs contrôles. De même, de nombreuses fonctions de communication sont possibles du simple 4-20mA à la plus complexe comme l'édition de page html permettant la visualisation des données via Internet sur un navigateur web. L?écran tactile permet une visualisation immédiate de l'état de fonctionnement de l'appareil et le contrôle des « organes » par simple pression. Il est possible d'installer une interface de gestion à distance de l'analyseur (les différents écrans s'affichent alors sur le pc distant).