Your browser does not support JavaScript!

Déjà très présente sur les marchés du génie civil, de la VRD (voirie et des réseaux divers), Aco France élargit à nouveau son champ d'action en investissant le marché de la réhabilitation des collecteurs visitables grâce à une gamme complète de solutions de réhabilitation en béton de résine polyester. Explications.

Filiale du groupe allemand Aco Severin bien connu pour ses systèmes de drainage en béton polymère, Aco France propose sur le marché français une large gamme de solutions dédiées aux secteurs du génie civil, de la voirie et des réseaux divers, du bâtiment et de l'industrie et de la maison individuelle. Sur le marché du génie civil, Aco intervient depuis plus de 50 ans sur de nombreux chantiers dès lors qu'il s'agit de récupérer, canaliser ou même traiter les eaux de pluie. Sur ce créneau, le Groupe a développé un savoir-faire incontestable qui lui permet aujourd'hui d'offrir une gamme de produits et de solutions très étendue qui démarre avec son produit phare, les célébrissimes Acodrains, des caniveaux préfabriqués de 100 à 500 mm de largeur qui répondent aux différentes classes de résistance et offrant un large choix de couvertures. Dans le domaine du prétraitement des eaux, Aco propose des séparateurs d'hydrocarbures de petite capacité en PEHD ainsi qu'une gamme très technique et assez large de séparateurs à graisse en élévation en PEHD ou en inox, des équipements très répandus en Allemagne qui commencent à progresser en France. « A l'inverse des équipements enterrés dont le bon fonctionnement est compliqué à surveiller et l'entretien difficile à réaliser, les séparateurs à graisse en élévation offrent une facilité d'accès qui permettent de s'assurer de leur bon fonctionnement, un point devenu crucial aujourd'hui » précise Joseph Miquel, responsable de la Division Génie Civil & VRD chez Aco France. Du coup, ces équipements séduisent bon nombre de collectivités dont certaines ont sollicité Aco France pour équiper toutes les cuisines d'hôtels et de restaurant situées en centre ville afin d'assurer une qualité de rejet en conformité avec la norme NF EN 1825 et diminuer ainsi le coût d'exploitation des stations d'épuration. Cette campagne, actuellement en phase de démarrage, pourrait concerner plusieurs grandes villes françaises. Dans le secteur du bâtiment et de l'industrie, Aco a également développé une gamme de produits spécifiques pour le prétraitement et l'évacuation des effluents à l'intérieur des bâtiments industriels. « Des siphons, avaloirs ou caniveaux qui peuvent être, selon les cas, en acier inoxydable, en fonte ou en polypropylène et qui permettent de satisfaire aux exigences sanitaires les plus strictes qui ont cours dans les secteurs de l'agroalimentaire, de la parapharmacie ou de la chimie fine » explique Gérard Hébert, Directeur de la division Bâtiment et Industrie chez Aco. Des équipements qui trouvent également une place de choix sur les marchés de la piscine, les saunas, hammams et même sur le marché de la maison individuelle qu'il s'agisse d'aménagements intérieurs ou extérieurs. De façon plus épisodique, Aco France entretenait jusqu'à ces derniers mois une activité dans le domaine de la réhabilitation des réseaux visitables. Une activité issue de son savoir-faire en matière de béton de résine polyester, un matériau composite dont les propriétés physiques et mécaniques conviennent bien aux contraintes lourdes rencontrées en assainissement. « Depuis une vingtaine d'années, nous avons été régulièrement sollicité par des entreprises de poses intéressées par les propriétés du béton polyester, par sa durabilité et par la possibilité de créer de multiples formes à la demande » explique Joseph Miquel. « Nous dessinions les pièces souhaitées, destinées le plus souvent à la réfection du radier des ovoïdes, puis nous réalisions les moules nécessaires à leur production avant de leur livrer des pièces parfaitement adaptées à leurs besoins et prêtes à poser». Surpris par la récurrence de ce type de demandes, Aco France décide de mener une étude de marché sur la réhabilitation des collecteurs visitables visant à étudier l'opportunité de développer une gamme complète dédiée à la réhabilitation. «Il est apparu que notre savoir-faire en matière de béton résine polyester nous permettait de proposer une offre originale et complète dédiée à la réfection des réseaux visitables » indique Joseph Miquel. Le fruit de ce développement, présenté au cours du dernier salon Pollutec, est constitué d'une gamme de cunettes « standards » en béton de résine polyester qui garantissent une bonne résistance à l'abrasion et à la corrosion ainsi qu'une grande robustesse mécanique face à la compression et à la flexion. Autre avantage du matériau : sa facilité de mise en ?uvre qui permet de proposer des cunettes dans toutes sortes de profils : en formes asymétriques, en coups transversales plein cintre, ovales ou encore circulaires avec des parties latérales tangentielles, etc. Des profils spécifiques peuvent par ailleurs être conçus aux dimensions, formes et contraintes de chaque chantier, la précision dimensionnelle du béton polyester permettant de réaliser une production garantie au millimètre près. De plus les surfaces de ces différents profils peuvent être structurées de façon à les rendre non glissantes et faciliter ainsi les déplacements des égoutiers. Installées de façon jointive et soigneusement calées pour respecter le fil d'eau elles permettent de rénover le radier des collecteurs dégradés par l'abrasion et la corrosion. Car pour Joseph Miquel, « le gros du marché ne concerne que la rénovation du radier, la partie inférieure de l'ovoïde soumise à de lourdes contraintes en termes de corrosion et d'abrasion. En cas de réfection complète ou de travaux neufs, nous sommes cependant capable de proposer des ovoïdes complets 100% en béton de résine polyester ». Les solutions de réhabilitation proposée par Aco France ont déjà séduit des villes comme Pau, Lyon, Pontarlier, Firminy ou encore Rennes. Des négociations sont également en cours avec plusieurs autres villes.