Your browser does not support JavaScript!

Entreprises

La fabrication des tubes annelés commence avec des bouteilles de lait

08 octobre 2020 Paru dans le N°435 ( mots)

150 millions de bouteilles recyclées: en un an Polieco France a franchi un nouveau record pour produire 800 km de tubes dans son usine de Feillens. L’entreprise qui revendique le statut de précurseur en France dans la fabrication et la vente de tubes annelés double paroi en polyéthylène haute densité entend faire de l’économie circulaire son axe prioritaire de développement. Afin de faire découvrir le cycle de vie de ses produits, depuis la collecte sélective des balles PEHD en provenance des centres de tri jusqu’à leur transformation en tubes annelés, Polieco France et son partenaire Paprec Plastique 71, ont ouvert les portes de leurs usines le 1er octobre. Reportage en Val de Saône au cœur du recyclage.

Précurseur sur le marché et engagée dans la production de matériaux de construction en plastique recyclé, Polieco France fabrique et commercialise, depuis près de 20 ans, des tubes réalisés en 100 % polyéthylène recyclé, 100 % recyclables. Bouteilles de lait, bouteilles de shampoing et bidons de lessive sont triés, lavés, broyés et transformés en granulés par la société Paprec Plastiques 71 dont le développement, tiré par la production de plus de 35 000 tonnes traitées et recyclées a bondi en 20 ans. 

Transformé sur le site de Feillens, ce PEHD compose les tubes réalisés par co-extrusion ( une paroi extérieure annelée et une paroi intérieure lisse) des gammes Ecobox /Flowrain et Ecodren de Polieco. 

Economie circulaire

Depuis 2019, Polieco est signataire de « la coalition 100 % plastiques recyclés d’ici 2025 ». Le fabricant affiche un taux record de 98 % de MPR sur un tonnage de 7.000 tonnes sur le seul site de Feillens pour sa gamme de tubes annelés. « Les entreprises, comme Polieco France, prennent de nombreuses initiatives pour dynamiser la ­filière du recyclage. Mais les efforts ne peuvent pas rester à leur seul niveau. Elles doivent être soutenues par des normes gouvernementales. Le nouvel élan pour la préservation de l’environnement impulsé par la feuille de route pour l’économie circulaire( FREC) lancée en 2019 par le ministère de la Transition écologique et solidaire, a constitué un premier pas. Mais les bonnes intentions ne suffiront pas pour atteindre l’objectif de zéro plastique en décharge en 2025 avec 100 % de plastiques recyclés », prévient Antoine Thonnelier, directeur commercial Polieco France.

Dans ce contexte, Polieco a renforcé son partenariat avec Paprec au printemps 2020 en établissant un accord qui l’engage à lui fournir pour la fabrication de ses tubes et ses drains, du polyéthylène recyclé issu exclusivement de la collecte sélective française. « Nous travaillons avec Polieco depuis 20 ans et nous avons appris ensemble à perfectionner nos matières et augmenter les taux d’incorporation de matières premières issues du recyclage dans leurs produits, avec comme soucis premier celui de la qualité du produit ­fini. Nous partageons la même vision et donc notre partenariat est gagnant-gagnant. Notre ambition est d’apporter notre contribution et notre expertise pour développer l’utilisation de plastiques recyclés en France», explique Sylvia Blond directrice de Paprec Plastiques 71.

Cet accord permet à Polieco de délivrer à la demande un certicat « équivalent bouteilles recyclées » permettant aux collectivités, mairies, bureaux d’études, entreprises de pose... de communiquer localement sur leur engagement dans la filière du recyclage lorsque des tubes fabriqués en PEHD recyclé ont été mis en œuvre sur les chantiers. « L’économie circulaire constitue aujourd’hui un outil efficace d’évolution des modes de production et de consommation. Grâce à notre certi­ficat équivalent bouteilles recyclées, nous offrons à tous les acteurs des valeurs simples, compréhensibles et exploitables, mais surtout des chiffres parlant au grand public a­fin de les informer de la ­finalité de leurs gestes citoyens lorsque les bouteilles plastiques (PEHD) sont collectées, triées et recyclées, plutôt que d’être enfouies ou incinérées, poursuit Nicolas Vollerin, directeur technique chez Polieco. Le développement de ces modes de production est en plus générateur d’activité et de création d’emplois localisés, ce qui constitue un avantage important pour les collectivités et les territoires ». Sur les gros ouvrages, Polieco observe une forte sensibilité à ces arguments-là.

Si l'entreprise est précurseur dans la fabrique de tubes annelés, elle devient aussi la première entreprise dans le secteur du BTP à avoir reçu l’attestation « Économie Circulaire – con­firmé » de l’Afnor pour le projet: tubes annelés Ecobox et Flowrain. « Cette évaluation Economie Circulaire apporte ainsi une reconnaissance officielle de nos travaux et de nos engagements... C’est une récompense du travail accompli qui nous motive pour poursuivre et intensifier nos efforts dans ce sens » se réjouit Antoine Thonnellier.

Pascale Meeschaert

Entreprises liées
Produits liés
Contenus liés