Your browser does not support JavaScript!

# automatismes

Najoua Haddaoui 30 mars 2018 Paru dans N°410 - à la page 79

La modélisation de la cinétique d’abattement de la matière organique dans un système intégré RA-CAHR est de nature complexe vu la variabilité des facteurs physicochimiques, bactériologiques et algologiques qui sont mis en jeu. Cependant, l...

Christophe Bouchet de EDITIONS JOHANET 30 mars 2018 Paru dans N°410 - à la page 96

Les Grecs le savaient bien?: l’eau et le feu, quand ils se déchaînent, génèrent des forces colossales et sont responsables de cataclysmes majeurs. L’histoire de l’actuelle Santorin, autrefois dénommée Théra, est une histoire d’eau et d...

Jean GUILHEM de GROUPE ROUGE VIF 01 février 2018 Paru dans N°408 - à la page 43

La demande biologique en oxygène (DBO) représente la quantité d’oxygène qu’il faut fournir à un échantillon d’eau pour transformer par voie biochimique (oxydation bactérienne), la matière organique biodégradable. Pourquoi, comment, qua...

Usine digitale, industrie 4.0, quatrième révolution industrielle… Le numérique réinvente l’industrie. L’apport potentiel du digital, énorme, doit permettre aux industriels d’acquérir des avantages stratégiques et opérationnels avant d...

31 decembre 2008 Paru dans N°317 - à la page 61

Le respect de la sécurité et des normes de qualité imposées aux gestionnaires de la filière eau leur impose un pilotage plus fin du procédé de traitement et une surveillance accrue des réseaux de collecte ou de distribution. Ces objectifs ne ...

Le process épuratoire implique un contrôle temps réel de très nombreux équipements. A l'usine Seine-Grésillons, l'une des plus avancées au monde en terme d'automatismes et d'exploitation, les switches Ethernet Westermo de la gamme Lynx ont ét...

30 avril 2004 Paru dans N°271 - à la page 29

Qu'ils traitent de l'eau brute pour en faire de l'eau potable ou qu'ils assurent l'épuration des effluents, les traiteurs d'eau se sont engagés sur des résultats quantitatifs et qualitatifs de leurs traitements. Ceux-ci ne peuvent être atteints s...

29 septembre 1995 Paru dans N°184 - à la page 57

Pour gérer un réseau complexe de près de 8 000 kilomètres, le Syndicat des Eaux de la Charente-Maritime a mis en place durant l'année 1994 une gestion automatisée de ses installations d'eau potable. Ce système, organisé autour d'un dispatchin...