Your browser does not support JavaScript!

Actualités sur BUCHER UNIPEKTIN AG

Retrouvez jusqu'à 30 ans d'archives de la revue concernant BUCHER UNIPEKTIN AG

02 juin 2020 Paru dans le N°432 à la page 65
Rédigé par : Patrick PHILIPON

Le conditionnement physico-chimique des boues reste l’étape clé de tout processus de concentration solides/liquides. Cette étape peut être menée avec une grande diversité de réactifs minéraux ou organiques à des dosages variables qui neutralisent les charges de surface des solides et favorisent leur agglomération. Mais la diversité et la variabilité des boues à traiter ainsi que la compl...

31 decembre 2019 Paru dans le N°427 à la page 45
Rédigé par : Patrick PHILIPON

Les stations d’épuration urbaines ou industrielles produisent des boues qu’il faut déshydrater avant de les évacuer ou les valoriser. Les technologies disponibles sont en perpétuelle évolution. Tendances lourdes?: les économies d'énergie et l’automatisation. La montée en puissance de la méthanisation, encore embryonnaire en France, est par ailleurs en train de rebattre les cartes....

07 janvier 2019 Paru dans le N°417 à la page 33
Rédigé par : Jacques-olivier BARUCH

Le choix d’une filière de déshydratation mécanique des boues dépend de très nombreux paramètres: nature des boues, coûts d’évacuation, filière de valorisation... Chaque critère mérite réflexions et essais pour optimiser les processus de déshydratation mécanique. Une approche globale est d’autant plus indispensable que la déshydratation n’est pas toujours l’étape ultime. Explications....

30 mai 2018 Paru dans le N°412 à la page 29
Rédigé par : Patrick PHILIPON

Côté process, les stations d’épuration ne devraient pas fondamentalement changer dans les décennies à venir, le principe des boues activées étant solidement établi. De nombreuses améliorations et innovations sont cependant à l’étude, voire testées ou même implantées dans des usines pionnières. L’idée générale est de minimiser l’impact environnemental des ces installations. De manière gén...

03 janvier 2018 Paru dans le N°407 à la page 29
Rédigé par : Françoise BRETON

Le marché de la déshydratation des boues résiduelles des usines de production d’eau potable et des stations d’épuration des eaux usées ou industrielles évolue, sous l’impulsion des optimisations régulières des technologies proposées, l’extension de leur domaine d’application, et la diversification des filières de valorisation. Au final, l’exploitant bénéficie d’un panel élargi de solutio...

28 decembre 2016 Paru dans le N°397 à la page 33
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

La valorisation des boues de stations d’épuration dans le cadre de filières règlementaires et pérennes suppose que leur qualité corresponde à des exigences très précises en termes de siccité mais aussi vis-à-vis de deux types de pollutions : les éléments traces métalliques (ETM) et les composées traces organiques (CTO). Les solutions permettant de répondre de manière constante à ces exig...

28 decembre 2015 Paru dans le N°387 à la page 31

Même si, face aux centrifugeuses, les presses à vis sont encore largement minoritaires au sein du parc d'équipements de déshydratation des boues, elles captent, depuis 2010, une part de plus en plus importante du marché, tant pour les boues de stations de traitement des eaux industrielles que des petites et moyennes stations d'épuration municipales. Elles remplacent aussi bien ...

28 decembre 2014 Paru dans le N°377 à la page 43

Egouttage, épaississement, déshydratation, séchage sont les préalables incontournables à une bonne valorisation des boues issues des stations d'épuration. Plus que jamais, les exploitants doivent choisir des équipements économiques à l'achat, mais plus encore à l'exploitation et en maintenance, en soignant tout particulièrement les bilans énergétiques....