Your browser does not support JavaScript!

Actualités sur IFTS INSTITUT DE LA FILTRATION ET DES TECHNIQUES SÉPARATIVES

Retrouvez jusqu'à 30 ans d'archives de la revue concernant IFTS INSTITUT DE LA FILTRATION ET DES TECHNIQUES SÉPARATIVES

02 juin 2020 Paru dans le N°432 à la page 65
Rédigé par : Patrick PHILIPON

Le conditionnement physico-chimique des boues reste l’étape clé de tout processus de concentration solides/liquides. Cette étape peut être menée avec une grande diversité de réactifs minéraux ou organiques à des dosages variables qui neutralisent les charges de surface des solides et favorisent leur agglomération. Mais la diversité et la variabilité des boues à traiter ainsi que la compl...

31 decembre 2019 Paru dans le N°427 à la page 45
Rédigé par : Patrick PHILIPON

Les stations d’épuration urbaines ou industrielles produisent des boues qu’il faut déshydrater avant de les évacuer ou les valoriser. Les technologies disponibles sont en perpétuelle évolution. Tendances lourdes?: les économies d'énergie et l’automatisation. La montée en puissance de la méthanisation, encore embryonnaire en France, est par ailleurs en train de rebattre les cartes....

07 janvier 2019 Paru dans le N°417 à la page 33
Rédigé par : Jacques-olivier BARUCH

Le choix d’une filière de déshydratation mécanique des boues dépend de très nombreux paramètres: nature des boues, coûts d’évacuation, filière de valorisation... Chaque critère mérite réflexions et essais pour optimiser les processus de déshydratation mécanique. Une approche globale est d’autant plus indispensable que la déshydratation n’est pas toujours l’étape ultime. Explications....

03 janvier 2018 Paru dans le N°407 à la page 29
Rédigé par : Françoise BRETON

Le marché de la déshydratation des boues résiduelles des usines de production d’eau potable et des stations d’épuration des eaux usées ou industrielles évolue, sous l’impulsion des optimisations régulières des technologies proposées, l’extension de leur domaine d’application, et la diversification des filières de valorisation. Au final, l’exploitant bénéficie d’un panel élargi de solutio...

28 decembre 2016 Paru dans le N°397 à la page 33
Rédigé par : Christophe BOUCHET de EDITIONS JOHANET

La valorisation des boues de stations d’épuration dans le cadre de filières règlementaires et pérennes suppose que leur qualité corresponde à des exigences très précises en termes de siccité mais aussi vis-à-vis de deux types de pollutions : les éléments traces métalliques (ETM) et les composées traces organiques (CTO). Les solutions permettant de répondre de manière constante à ces exig...

28 decembre 2015 Paru dans le N°387 à la page 47

L?amélioration des performances de la filière traitement des boues et la réduction des coûts associés passe par une optimisation de la floculation des boues. Mais dans la pratique, les essais de floculation n?assurent ni traçabilité, ni répétabilité, ni résultats précis conduisant à des surdosages parfois coûteux de réactifs, voire inefficaces. Les travaux menés depuis quelques années...

30 septembre 2015 Paru dans le N°384 à la page 95

L?IFTS a développé un Porormètre permettant de caractériser les membranes et les milieux filtrants structurés. Il trouve de nombreuses applications en contrôle de production de membranes, pour caractériser de nouvelles membranes fabriquées à partir de nouveaux matériaux ou par fonctionnalisation de surface d'autres membranes. Il peut aussi servir au diagnostic de l'état de me...

30 juillet 2013 Paru dans le N°363 à la page 87

L?IFTS a organisé à Paris le 4 avril dernier un séminaire sur la place et les enjeux des séparations liquides-solides et membranaires dans la réutilisation de l'eau qui a réuni 75 personnes. Les conférences et les échanges entre les participants ont été l'occasion de faire le point sur la place de cette nouvelle application, la Réutilisation de l'Eau Usée Traitée, la REUT, son contexte r...

28 decembre 2012 Paru dans le N°357 à la page 55

De nombreux secteurs industriels utilisent des traitements de surfaces des métaux et génèrent des acides usés pollués par des métaux lourds. Ces déchets sont généralement neutralisés par le lait de chaux et les boues produites par les précipitations de métaux sont déshydratées par filtres presses. Un nouveau procédé (Neutracalc®) propose de remplacer le lait de chaux par du calcaire bro...

30 octobre 2012 Paru dans le N°355 à la page 67

La valorisation et l'élimination des boues de station d'épuration utilisent toujours un traitement pour la concentration de la matière sèche par épaississement et/ou déshydratation mécanique. Quelle que soit la destination finale des boues, la filière de traitement fait intervenir l'enchaînement d'opérations : conditionnement chimique/épaississement/déshydratation qu'il convient d'optimi...

30 septembre 2008 Paru dans le N°314 à la page 75

La valorisation et l'élimination des boues de station d'épuration utilisent toujours un traitement pour la concentration de la matière sèche par épaississement et/ou déshydratation mécanique. Ce traitement passe par un conditionnement physico-chimique de coagulation floculation qui met les matières solides sous une forme telle qu'elles peuvent être séparées à l'aide d'un décanteur, d'une...

31 decembre 2006 Paru dans le N°297 à la page 49

La valorisation et l'élimination des boues de station d'épuration utilisent toujours un traitement pour la concentration de la matière sèche par épaississement et/ou déshydratation mécanique. Ce traitement passe par un conditionnement physico-chimique de coagulation floculation qui met les matières solides sous une forme telle qu'elles peuvent être séparées à l'aide d'un décanteur, d'une...

30 decembre 2003 Paru dans le N°267 à la page 65

Un nouveau partenariat entre le Syndicat Des Eaux d'Ile de France (SEDIF) et l'Institut de la Filtration et des Techniques Séparatives (IFTS), mené cette année, a permis de caractériser les effluents de l'usine de Méry-sur-Oise en toute indépendance. Le SEDIF est un établissement public de coopération intercommunale regroupant 144 communes d'Ile-de-France, dont 4 communautés d'agglomérat...

30 septembre 1999 Paru dans le N°224 à la page 97

La gestion optimale d'une unité de traitement des boues résiduaires qui comporte une déshydratation mécanique et un séchage thermique nécessite une bonne évaluation des interactions existants entre ces deux procédés. En particulier, il est nécessaire de connaître la nature de l'interdépendance entre l'étape mécanique et le comportement au séchage. Cette influence est estimée en comparant...

1 2